Nouvel accord sur l’exception pédagogique : quelques avancées, mais un dispositif toujours inadapté | :: S.I.Lex ::

« Le 1er janvier dernier est paru un nouveau protocole d’accord sur l’utilisation des livres, des œuvres musicales éditées, des publications périodiques et des œuvres des arts visuels à des fins d’illustration des activités d’enseignement et de recherche. Conclu entre le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, la Conférence des Présidents d’Universités et les représentants des titulaires de droits intéressés, cet accord est important dans la mesure où c’est lui qui va à présent conditionner l’application de l’exception pédagogique introduite dans le droit français en 2006 par la loi DADVSI.« 

viaNouvel accord sur l’exception pédagogique : quelques avancées, mais un dispositif toujours inadapté | :: S.I.Lex ::.

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=84937

L’université de Californie moissonne ses articles – Libre accès à l’information scientifique et technique

L’université de Californie a mis en œuvre une application pour localiser les publications de ses auteurs. Cet outil moissonne différentes ressources telles que le Web of Science et CrossRef pour trouver les articles dont au moins un auteur a comme affiliation l’université. Après vérification auprès de l’auteur, l’article est déposé dans l’archive institutionnelle eScholarship en tenant compte, si nécessaire, de la période d’embargo. Cette application rend effective la politique de l’université en automatisant le dépôt. Elle génère aussi des lettres types que les auteurs peuvent envoyer aux éditeurs pour les informer de la politique de l’université.

viaL’université de Californie moissonne ses articles – Libre accès à l’information scientifique et technique.

eScholarship | University of California

Automated Publication Harvesting System Progress

Scope of Work

The automated harvesting system will closely monitor publication sources, including public and licensed publication indexes, for any new materials published by UC authors. The system will gather as much information about the publication as possible and will notify the author by email when any have been detected. Author approved publications will then be submitted to eScholarship, where they will be available to the public.  Phase 1 is a Pilot Phase that includes three campus partners: UC Irvine, UCLA, and UCSF.

Automated Publication Harvesting System Progress – Open Access Policy Implementation (OAPI) Project – Wiki@UCSF

Pour la Science – L’avenir incertain d’Internet

Le Web est né au CERN il y a 25 ans. Il a depuis conquis le monde, et son essor oblige désormais à ce qu’on l’étudie scientifiquement : il s’agit de prévoir son développement, d’améliorer l’accès à l’information, de lutter contre la cybercriminalité et de mieux gérer nos vies en ligne.

Nigel Shadbolt et Tim Berners-Lee

Depuis l’invention et l’envolée du World Wide Web au milieu des années 1990 , son utilisation a explosé. Ainsi, en 2014, on estime que chaque minute, deux millions de requêtes Google sont effectuées, 571 nouveaux sites web sont créés, 2 000 nouvelles photos sont ajoutées sur Tumblr, 204 millions d’emails sont envoyés… Le Web a révolutionné les secteurs des médias, de la banque, de la santé, etc. Mais se rend-on bien compte que le Web représente plus que la somme de ses pages ? D’importantes propriétés émergentes sont apparues et transforment la société. Le courrier électronique a apporté la messagerie instantanée et, avec elle, des réseaux sociaux tels que Facebook. Le transfert de documents a débouché sur des sites de partage de fichiers qui ont conduit à des portails tels que YouTube. Et l’étiquetage des contenus crée des communautés d’internautes qui partagent tout, de l’actualité musicale aux conseils pour l’éducation des enfants.

Toutefois, peu de chercheurs étudient comment naissent ces propriétés émergentes, comment nous pourrions les domestiquer, quels phénomènes nouveaux pourraient apparaître ou ce que tout cela peut signifier pour l’humanité. Une nouvelle discipline, la science du Web, a ces questions pour objet.

viaPour la Science – L’avenir incertain d’Internet.

Henri Verdier Blog: Gouvernement des algorithmes : une contribution au débat

Une controverse fondamentale se noue actuellement sur l’émergence – réelle ou supposée – du « gouvernement des algorithmes. » Et sur ses dangers, parmi lesquels, certains annoncent tout simplement « la mort du politique ».

Les datasciences entrent concrètement dans nos existences : capacité à nous proposer les livres ou les destinations qui nous intéressent, big data appliqué à la lutte contre la fraude fiscale, optimisation des patrouilles de police par le logiciel Predpol, choix de la meilleure distribution des équipements publics dans une ville, smarts cities, allocation des ressources douanières, assistance informatique à la décision du chirurgien ou du juges des libertés, calcul du prix de notre billet d’avion, recours au A/B testing pour choisir la meilleure manière de nous adresser un courrier de relance. Nous pressentons la force de cette vague qui englobe le développement des datasciences, l’analytique prédictive, le succès des  data-driven strategies, l’augmentation de l’intelligence embarquée dans un nombre croissant d’objets, la personnalisation de plus en plus grande des biens et des services, les bulles algorithmiques de plus en plus adaptées à nos personnalités, un monde de plus en plus serviciel…
Nous sentons aussi qu’il s’agit d’une nouvelle forme de pouvoir, qu’il soit exercé par de grandes entreprises commerciales ou par des gouvernements. Et nous ressentons une sourde inquiétude face à un monde de plus en plus « intelligent », c’est-à-dire en fait de plus en plus capable de nous suivre, de nous connaître, de nous servir mais aussi de nous guider vers le « meilleur choix ».

Vers quoi tendent toutes ces évolutions ? Quel avenir nous réservent-elles ? Quel projet inconscient les sous-tendent ? Il n’est pas inutile de se poser ces questions maintenant… Et justement, la polémique a commencé cet été, et de belle manière.

Terminologie : ESR

NOR : CTNX1408941K – liste du 3-5-2014 – J.O. du 3-5-2014 – MENESR – MCC

données ouvertes

Domaine : Droit-Informatique.

Définition : Données qu’un organisme met à la disposition de tous sous forme de fichiers numériques afin de permettre leur réutilisation.

Note :

  1. Les données ouvertes n’ont généralement pas de caractère personnel.
  2. Elles sont accessibles dans un format favorisant leur réutilisation.
  3. La réutilisation des données ouvertes peut être soumise à conditions.

Voir aussi : ouverture des données.

Équivalent étranger : open data.

ouverture des données

Domaine : Droit.

Définition : Politique par laquelle un organisme met à la disposition de tous des données numériques, dans un objectif de transparence ou afin de permettre leur réutilisation, notamment à des fins économiques.

Voir aussi : données ouvertes.

Équivalent étranger : open data, open data policy.

NOR : CTNX1416797K – liste du 5-8-2014 – J.O. du 5-8-2014 – MENESR – MCC

production participative

Domaine : Tous domaines.

Définition : Mode de réalisation d’un projet ou d’un produit faisant appel aux contributions d’un grand nombre de personnes, généralement des internautes.

Note :

  1. On peut, par exemple, recourir à la production participative pour concevoir un logiciel ou pour élaborer une encyclopédie.
  2. On trouve aussi l’expression « production collaborative ».

Équivalent étranger : crowdsourcing.

 

NOR : CTNX1419323X – liste du 22-8-2014 – J.O. du 22-8-2014 – MENESR – MCC

 

mégadonnées, n.f.pl.

Domaine : Informatique.

Définition : Données structurées ou non dont le très grand volume requiert des outils d’analyse adaptés.

Note : On trouve aussi l’expression « données massives ».

Équivalent étranger : big data.

 

NOR : CTNX1420450X – liste du 16-9-2014 – J.O. du 16-9-2014 – MENESR – MCC

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20536/bulletin-officiel.html?cid_bo=82965&cbo=1

 

I – Termes et définitions

aide au dépannage

Forme abrégée : dépannage, n.m.

Domaine : Informatique/Internet.

Synonyme : traitement des incidents.

Définition : Protocole d’assistance proposé à l’utilisateur d’un logiciel ou d’un matériel pour lui permettre de résoudre une difficulté d’emploi ou de faire face à une défaillance technique.

Équivalent étranger : troubleshooting.

arrière-guichet, n.m.

Domaine : Informatique/Internet.

Définition : Support informatique et logistique d’un ou de plusieurs guichets.

Voir aussi : guichet.

Équivalent étranger : back office.

blogue, n.m.

Domaine : Informatique/Internet.

Définition : Site, souvent personnel, présentant, du plus récent au plus ancien, de courts articles ouverts aux commentaires des internautes.

Voir aussi : microblogage, microblogue, site.

Équivalent étranger : blog, weblog.

Attention : Cette publication annule et remplace celle du terme « bloc-notes » au Journal officiel du 20 mai 2005.

carrousel, n.m.

Domaine : Informatique.

Définition : Menu graphique, généralement tridimensionnel, qui fait défiler de manière cyclique sur un écran un ensemble d’images donnant chacune accès à un contenu.

Équivalent étranger : cover flow-like design.

cyberconférence, n.f.

Domaine : Télécommunications-Informatique/Internet.

Définition : Téléconférence utilisant l’internet ou des réseaux informatiques privés et pouvant combiner le son, l’image et le texte.

Note : Une cyberconférence permet notamment la présentation, l’échange, le partage ou la modification de documents.

Voir aussi : téléconférence.

Équivalent étranger : e-conference, web conference, web conferencing.

encre électronique

Domaine : Informatique.

Définition : Matériau composé de microcapsules contenant des particules dont le déplacement, sous l’effet d’un champ électrique, permet d’afficher des textes ou des images.

Note : Les textes et les images ainsi affichés demeurent visibles après la suppression du champ électrique.

Voir aussi : liseuse, papier électronique.

Équivalent étranger : e-ink, electronic ink.

environnement de développement

Domaine : Informatique.

Synonyme : atelier de développement.

Définition : Infrastructure logicielle qui permet la création de programmes.

Équivalent étranger : application framework, framework, integrated development environment (IDE).

fureteur, -euse, n.

Domaine : Informatique/Internet.

Définition : Personne qui, dans un espace d’échanges de l’internet tel qu’un forum ou un blogue, suit les discussions ou consulte les articles sans apporter de contribution.

Voir aussi : blogue, forum.

Équivalent étranger : lurker.

guichet, n.m.

Domaine : Informatique/Internet.

Définition : Interface permettant d’accéder aux services en ligne proposés par une entreprise ou une organisation.

Voir aussi : arrière-guichet.

Équivalent étranger : front office.

imagette, n.f.

Domaine : Informatique.

Définition : Image dont la taille a été réduite par rapport à l’original pour limiter l’encombrement de l’espace d’affichage.

Équivalent étranger : thumbnail.

microblogage, n.m.

Domaine : Informatique/Internet.

Définition : Publication de minimessages sur un microblogue.

Voir aussi : blogue, microblogue, minimessage.

Équivalent étranger : microblogging.

microblogue, n.m.

Domaine : Informatique/Internet.

Définition : Blogue constitué de minimessages diffusés en temps réel, qui contiennent souvent des mots-dièse et dont l’enchaînement forme des fils de discussion.

Voir aussi : blogue, fil de la discussion, minimessage, mot-dièse.

Équivalent étranger : microblog, thread.

papier électronique

Domaine : Informatique.

Définition : Support souple fonctionnant avec une source d’énergie et un microprocesseur, sur lequel peuvent s’afficher des textes ou des images au moyen d’encre électronique.

Voir aussi : encre électronique.

Équivalent étranger : electronic paper, e-paper.

II – Table d’équivalence

A – Termes étrangers

 

Terme étranger (1)

 

Domaine/sous-domaine

 

Équivalent français (2)

 

application framework, framework, integrated development environment (IDE). Informatique. environnement de développement, atelier de développement.
back office. Informatique/Internet. arrière-guichet, n.m.
blog, weblog. Informatique/Internet. blogue, n.m.
cover flow-like design. Informatique. carrousel, n.m.
e-conference, web conference, web conferencing. Télécommunications-Informatique/Internet. cyberconférence, n.f.
e-ink, electronic ink. Informatique. encre électronique.
electronic paper, e-paper. Informatique. papier électronique.
framework, application framework, integrated development environment (IDE). Informatique. environnement de développement, atelier de développement.
front office. Informatique/Internet. guichet, n.m.
integrated development environment (IDE), application framework, framework. Informatique. environnement de développement, atelier de développement.
lurker. Informatique/Internet. fureteur, -euse, n.
microblog, thread. Informatique/Internet. microblogue, n.m.
microblogging. Informatique/Internet. microblogage, n.m.
thread, microblog. Informatique/Internet. microblogue, n.m.
thumbnail. Informatique. imagette, n.f.
troubleshooting. Informatique/Internet. aide au dépannage, dépannage, n.m., traitement des incidents.
web conference, e-conference, web conferencing. Télécommunications-Informatique/Internet. cyberconférence, n.f.
weblog, blog. Informatique/Internet. blogue, n.m.

(1) Il s’agit de termes anglais, sauf mention contraire.

(2) Les termes en caractères gras se trouvent dans la partie I (Termes et définitions).

B – Termes français

 

Terme français (1)

 

 

Domaine/sous-domaine

 

Équivalent étranger (2)

aide au dépannage, dépannage, n.m., traitement des incidents. Informatique/Internet. troubleshooting.
arrière-guichet, n.m. Informatique/Internet. back office.
atelier de développement, environnement de développement. Informatique. application framework, framework, integrated development environment (IDE).
blogue, n.m. Informatique/Internet. blog, weblog.
carrousel, n.m. Informatique. cover flow-like design.
cyberconférence, n.f. Télécommunications-Informatique/Internet. e-conference, web conference, web conferencing.
dépannage, n.m., aide au dépannage, traitement des incidents. Informatique/Internet. troubleshooting.
encre électronique. Informatique. e-ink, electronic ink.
environnement de développement, atelier de développement. Informatique. application framework, framework, integrated development environment (IDE).
fureteur, -euse, n. Informatique/Internet. lurker.
guichet, n.m. Informatique/Internet. front office.
imagette, n.f. Informatique. thumbnail.
microblogage, n.m. Informatique/Internet. microblogging.
microblogue, n.m. Informatique/Internet. microblog, thread.
papier électronique. Informatique. electronic paper, e-paper.
traitement des incidents, aide au dépannage, dépannage, n.m. Informatique/Internet. troubleshooting.

(1) Les termes en caractères gras se trouvent dans la partie I (Termes et définitions).

(2) Il s’agit d’équivalents anglais, sauf mention contraire.

L’open data ou « l’illusion que le rôle de l’expert technocrate est diminué » – Lagazette.fr

Evelyn Ruppert est maître de conférence en sociologie au Goldsmith College de Londres et spécialiste des données. L’open data tel qu’il est orchestré par le gouvernement anglais ne permet pas aux pouvoirs publics de renouer avec la confiance, estime-t-elle. Dans un effort d’ouverture, ces informations sont mises à disposition et réutilisées via des outils numériques, ce qui favorise l’émergence d’une nouvelle classe de spécialistes. Un entretien initialement publié sur MyScienceWork , plate-forme de partage des savoirs scientifiques en libre accès

viaL’open data ou « l’illusion que le rôle de l’expert technocrate est diminué » – Lagazette.fr.

Les bases LEGI, KALI et Circulaires sont disponibles en Open Data sur data.gouv.fr – Etalab

Sur la base du rapport remis par M. Trojette relatif au modèle économique des redevances de réutilisation des données publiques et après examen des différentes catégories de données publiques soumises à redevance, le Gouvernement a décidé lors du comité interministériel pour la modernisation de l’action publique CIMAP du 18 décembre 2013 de supprimer plusieurs redevances dont celles applicables à certaines données juridiques diffusées sur legifrance.gouv.fr par la Direction de l’Information Légale et Administrative DILA : ASSOCIATIONS, DEPOTS DES COMPTES DES ASSOCIATIONS, JORF, LEGI, KALI, JADE, CONSTIT, CASS-INCA, CAPP, CNIL, CIRCULAIRES.

A la suite de la publication au Journal Officiel de l’arrêté du 24 juin 2014 du Premier ministre, les données des bases LEGI, KALI et CIRCULAIRES diffusées sur www.legifrance.gouv.fr sont ouvertes à la réutilisation libre et gratuite sous le régime de la Licence Ouverte.

viaLes bases LEGI, KALI et Circulaires sont disponibles en Open Data sur data.gouv.fr sous Licence Ouverte – Etalab, mission chargée de louverture des données publiques et du développement de la plateforme française Open Data.

Journées TICE-Alpes, 25 et 26 juin 2014 – Grenoble

Journées TICE-Alpes, 25 et 26 juin 2014
A l’Université Stendhal

« Pédagogie numérique : entre individualisation et massification »

Avec la participation de France Henri, Gérard Vidal, Patrick Jermann et Nathalie Denos

Consultez le programme

Inscrivez-vous !

Ces journées de mise en valeur et de partage des pratiques pédagogiques appuyées sur les TICE sont ouvertes aux enseignants du primaire ou du secondaire dans l’académie de Grenoble ; enseignants, enseignants-chercheurs, chercheurs ou ingénieurs pédagogiques dans les établissements d’enseignement supérieur de Grenoble-Savoie et Lyon-St Etienne intéressés par la thématique. Elles ont trois objectifs principaux :

  • donner plus de visibilité aux nombreuses initiatives pédagogiques dans le domaine des TICE qui ont cours au sein du site universitaire Grenoble-Savoie, et au-delà en Rhône-Alpes ;

  • encourager une dissémination et une mutualisation des bonnes pratiques en matière d’usages pédagogiques des TICE (effet « tâche d’huile ») ; à ce titre, ces Journées ont une vocation de formation ;

  • renforcer le lien entre pratiques de terrain, formation et recherche en technologies éducatives, en favorisant la création de réseaux, voir de communautés de pratiques.

Visitez le site web : http://journeesticealpes.grenoble-univ.fr 

A Grenoble, une adjointe au maire en charge de l’accès aux données | Jai du bon data

Laurence Comparat, cadre universitaire, a été élue sur la liste dEric Piolle, nouveau maire écologiste de Grenoble. Lors du premier conseil municipal elle a été nommée adjointe en charge de laccès à linformation et aux données. Cette délégation, une des rares en France, met en avant louverture des données publiques open-data et les logiciels libres.

viaA Grenoble, une adjointe au maire en charge de l’accès aux données | Jai du bon data.