Le Monde : Comment les sites de commerce nous manipulent

Tout a commencé avec une géniale invention, celle du cookie. Une simple ligne de code – par exemple MC1:UID = 6daa554691bd4 f9089dc9d92e5cdadf4 – déposée sur votre navigateur par les sites Web que vous visitez, et des publicités ciblées s’affichent sur votre écran.

Appelé ainsi en référence aux biscuits que les restaurants offrent au moment de l’addition, le cookie apparaît dès 1994, l’année où le Web s’ouvre au public. Vingt ans plus tard, il reste le socle de la publicité en ligne, une industrie qui a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires mondial de 102 milliards de dollars.

viaComment les sites de commerce nous manipulent.

Si c’est gratuit vous êtes le produit – Le journal du Geek

Pour faire suite à la plainte de l’association de consommateurs UFC Que choisir envers Facebook, Google + et Twitter concernant l’utilisation des données personnelles, l’agence de communication audiovisuelle, adesias, propose un petit film ludo-pédagogique « Si c’est Gratuit, vous êtes le produit » datant de juillet dernier, qui permet de comprendre un peu mieux cette problématique sans pour autant rentrer dans des détails complexes.

viaSi c’est gratuit vous êtes le produit.

Google Under Fire for Data-Mining Student Email Messages – Education Week

« As part of a potentially explosive lawsuit making its way through federal court, giant online-services provider Google has acknowledged scanning the contents of millions of email messages sent and received by student users of the company’s Apps for Education tool suite for schools.

In the suit, the Mountain View, Calif.-based company also faces accusations from plaintiffs that it went further, crossing a “creepy line” by using information gleaned from the scans to build “surreptitious” profiles of Apps for Education users that could be used for such purposes as targeted advertising.

The U.S. District Court for the Northern District of California is currently hearing the complaint, which alleges that the data-mining practices behind Google’s Gmail electronic-messaging service violate federal and state wiretap and privacy laws. Gmail is a key feature of Google Apps for Education, which has 30 million users worldwide and is provided by the company for free to thousands of educational institutions in the United States.

A Google spokeswoman confirmed to Education Week that the company “scans and indexes” the emails of all Apps for Education users for a variety of purposes, including potential advertising, via automated processes that cannot be turned off—even for Apps for Education customers who elect not to receive ads. »

viaGoogle Under Fire for Data-Mining Student Email Messages – Education Week.

U.S. Department of Education – Protecting Student Privacy While Using Online Educational Services: Requirements and Best Practices

U.S. Department of Education – Protecting Student Privacy While Using Online Educational Services: Requirements and Best Practices. 14 pages

http://ptac.ed.gov/sites/default/files/Student%20Privacy%20and%20Online%20Educational%20Services%20%28February%202014%29.pdf

Protéger sa vie privée en ligne | Thot Cursus

Le web est un aspirateur. Aussitôt produites, les données repartent dans de gigantesques bases que nous alimentons tous sans nécessairement le vouloir. À quoi toutes ces données sont-elles utilisées ? À classer, organiser, prévoir, calculer, anticiper. Y compris nos comportements.

Mais les données ainsi collectées servent aussi à créer de nouvelles applications qui vont nous faciliter la vie. Encore plus si ce sont les usagers eux-mêmes qui y ont accès.

À nous de reprendre la main sur nos données personnelles !

viaProtéger sa vie privée en ligne | Thot Cursus.

Pour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques | URFIST Info

« L’information n’a pas encore reçu beaucoup d’échos en France : et pourtant cela fait plusieurs mois maintenant qu’Elsevier demande régulièrement le retrait d’articles déposés par leurs auteurs sur le réseau social Academia. Si on le regarde sous l’angle de l’open access, cet exemple souligne incontestablement l’« injustice fondamentale de l’actuel écosystème de la communication académique » (John Dupuis). Mais il met également en lumière l’arrivée à maturité des réseaux sociaux académiques : à l’heure où Elsevier peine à se créer une place sur les outils 2.0 (échec de 2collab en 2011, rachat de Mendeley en 2013), il n’est pas étonnant que celui-ci attaque les nouveaux challengers qui se développent auprès des communautés académiques, après avoir laissé faire. Et ce n’est pas un hasard si Olivier Dumon, managing director chez Elsevier, vient de publier sur le Huffington Post un article intitulé « The Business of Science: Social Networking of Science » : ces challengers ne sont pas sans soulever, eux aussi, un certain nombre de questions. »

viaPour une utilisation critique des réseaux sociaux académiques | URFIST Info.

« Réinventons l’école » : les meilleures conférences TED sur l’innovation pédagogique – Educpros

Faire connaître « les idées qui valent la peine d’être diffusées » : telle est la devise des conférences TED (pour Technology, entertainment and design), lancées il y a près de 30 ans par une association à but non lucratif, la Sapling foundation. Parmi les thématiques abordées : l’éducation, et plus particulièrement l’innovation en matière d’éducation, avec des interventions de Ken Robinson, Salman Khan, Sugata Mitra ou encore Daphne Koller. Ces vidéos ont été vues par des centaines de milliers d’internautes et jusqu’à près de 20 millions pour Ken Robinson !

« Partout dans le monde, l’idée selon laquelle nos systèmes éducatifs ne fonctionnent plus se répand et fait désormais consensus. Ces éducateurs donnent des leçons sur la manière dont nous pourrions réinventer l’école », écrit l’équipe de TED, qui a dressé la liste de 12 conférences jugées les plus pertinentes.

via« Réinventons l’école » : les meilleures conférences TED sur l’innovation pédagogique – Educpros.

PORTRAITS DE L’ECOLE DU FUTUR – Grenoble Ecole de Management, EM/ESC

PORTRAITS DE L’ECOLE DU FUTUR : LE NOUVEAU LIVRE BLANC

Suprématie des nouvelles technologies, explosion d’Internet et étudiants férus de numérique ont bouleversé les modes d’apprentissages et d’acquisition du savoir. L’école d’aujourd’hui est-elle encore en phase ? Doit-elle s’adapter à ces profonds changements ? Comment doit-elle intégrer ces nouvelles pratiques d’enseignements ?

viaActualités – Grenoble Ecole de Management, EM/ESC.

Visualiser ses métadonnées Gmail : d’abord amusant puis carrément effrayant | Rue89

Une équipe du Massachusetts Institute of Technology MIT a développé une application qui permet à l’internaute de visualiser ses métadonnées Gmail, le service de messagerie de Google.

Le programme baptisé « Immersion » demande à l’utilisateur d’entrer son adresse et son mot de passe Gmail puis balaye l’ensemble des courriels échangés depuis la création du compte. En quelques secondes, l’application crée un graphique interactif et dynamique constitué de petites bulles pour chaque correspondant, plus ou moins grosses selon le volume d’échanges, et les liant entre elles.

viaVisualiser ses métadonnées Gmail : d’abord amusant puis carrément effrayant | Rue89.

Démo sur le site du MIT : https://immersion.media.mit.edu/demo

Principes internationaux pour le respect des droits humains dans la surveillance des communications – Framablog

Alors que se développent les technologies qui leur permettent de surveiller les communications, les États ne parviennent pas à garantir que les lois et réglementations relatives à la surveillance des communications respectent les droits humains et protègent efficacement la vie privée et la liberté d’expression (Ndt : le choix de traduire human rights par « droits humains » – plutôt que « droits de l’homme » – repose sur le choix délibéré de ne pas perpétuer une exception française sujette à caution.). Ce document tente d’expliquer comment le droit international des droits humains doit s’appliquer à l’environnement numérique actuel, à un moment où les technologies et les méthodes de surveillance des communications se généralisent et se raffinent.

viaPrincipes internationaux pour le respect des droits humains dans la surveillance des communications – Framablog.