La prospective du livre miroir de l’avenir de la lecture | Actualitice

Lorenzo Soccavo, consultant en prospective dédiée au livre numérique, nous donne quelques éléments sur l’avenir de cet objet qui nous est si familier. Il revient pour Actualitice sur l’importance de la révolution que nous connaissons aujourd’hui. En revenant sur des éléments clés de l’histoire de la numérisation du livre, Lorenzo Soccavo souligne les transformations sociales et cognitives qu’elle engendre. Il termine sa contribution sur la présentation de la méthode prospective qu’il met en place et qui a donné lieu au projet Métalectures.

L’innovation a toujours été motrice dans l’humanité, tant pour l’invention des écritures, que pour le perfectionnement des dispositifs de lecture. Pensons un instant aux sauts technologiques qu’ont été pour nos ancêtres le passage des tablettes d’argile aux rouleaux de papyrus, puis celui des rouleaux aux codices (pluriel de codex), le livre sous la forme que nous lui connaissons encore : des cahiers de pages pliées, reliés entre eux et protégés par une couverture.

Mais cette forme, nous le constatons tous, change radicalement. Ce que nous pourrions en ce début de 21e siècle appeler : « la digitalisation du livre », cumule à la fois la métamorphose des livres en tant que contenants, et, leur volatilité en tant que contenus. Une nouvelle fois nous avons la chance de franchir une étape primordiale dans l’évolution de l’humanité, pour l’essor de la culture et la diffusion des savoirs.

viaLa prospective du livre miroir de l’avenir de la lecture | Actualitice.

Docs pour docs : Twitter et documentation

Utiliser Twitter au CDI

  •  Veille informationnelle – Mettre Netvibes et Twitter en relation –
  •  Prise d’informations
  •  Annonce des nouveautés du CDI
  •  Promotion/information/échanges autour d’un blog professionnel

Twitter outil pédagogique

  •  Apprendre à utiliser un réseau social
  •  Animer un atelier écriture
  •  Echanger avec les élèves autour d’une recherche précise
  •  Communiquer autour d’un projet, d’un évènement.

Sélection de ressources à consulter sur le web sur Twitter et le droit, et Twitter et éducation.

viaTwitter et documentation : suggestions d’utilisation au CDI.

Le guide des égarés. » Entretien avec David Aymonin sur le learning center:

Le learning center est au centre de nombreuses interrogations. Quoi de mieux dès lors que d’interroger David Aymonin, celui qui dirigea le Rolex center et  qui est aujourd’hui en Nouvelle Calédonie au SCD de Nouméa après après avoir été conservateur de bibliothèques en Métropole mais aussi responsable de diverses structures documentaires de par le monde. Vous trouverez ici quelques éléments sur lui, même s’ils sont déjà un peu anciens. Bonne lecture et à vos réactions.

viaLe guide des égarés. » Entretien avec David Aymonin sur le learning center:.

Open Access at Concordia – VP Research and Graduate Studies – Concordia University – Montreal, Quebec, Canada

Concordia University’s academic community has passed a landmark Senate Resolution on Open Access that encourages all of its faculty and students to make their peer-reviewed research and creative output freely accessible via the internet. Concordia is the first major university in Canada where faculty have given their overwhelming support to a concerted effort to make the full results of their research universally available.

“Concordians have, once again, found a way to share their innovative findings and creativity with communities the world over”, says Judith Woodsworth, President and Vice-Chancellor of Concordia. “As befits its role as host of the Congress of the Humanities and Social Sciences next month, our university is now leading the way on this year’s Congress theme: Connected Understanding/le savoir branché.”

viaOpen Access at Concordia – VP Research and Graduate Studies – Concordia University – Montreal, Quebec, Canada.

Enseigner les lettres avec le numérique — Éduscol Numérique

Brochure 2011 : « Lire-écrire-publier à l’heure du numérique » (12 fiches, 76 pages) en lien avec les ateliers pédagogiques du PNF Lettres des 21-22-23 novembre 2011.

La brochure « Enseigner les lettres avec le numérique » réunit sous forme de fiches une dizaine de parcours pédagogiques illustrant l’utilisation des technologies numériques et l’évolution des pratiques. Elle propose un choix de références bibliographiques et sitographiques.

viaEnseigner les lettres avec le numérique — Éduscol Numérique.

Pour en finir avec l’exclusivité des portails institutionnels fourre-tout | Bibliobsession

On ne compte plus les projets de portails documentaires dans les bibliothèques, c’est même très souvent le seul élément de présence web d’une bibliothèque (avec la page facebook). Ce genre d’outil fait l’objet d’un investissement en temps et en argent (public) suffisamment important pour qu’on l’examine avec attention.

viaPour en finir avec l’exclusivité des portails institutionnels fourre-tout | Bibliobsession.

Ipad et ressources documentaires « Marlène’s corner

« Je me suis intéressée dernièrement à l’offre documentaire pour les supports mobiles : smartphones et tablettes. Enfin, surtout tablettes (enfin,  surtout ipad !).  Ca a été l’occasion d’alimenter la page consacrée aux applications documentaires pour terminaux mobiles de Bibliopédia. Voici mes observations sur l’offre de contenus actuelle, envisagée dans un contexte de bibliothèque universitaire. »

viaIpad et ressources documentaires « Marlène’s corner.

7400 ouvrages numériques accessibles aux personnes déficientes visuelles – @ Brest

Le numérique, notamment le livre numérique, attise de sérieuses confrontations entre acteurs « traditionnels » et la chaîne de production culturelle dématérialisée. Mais l’accessibilité est un critère qui accommode bien des évolutions numériques, notamment pour les personnes atteintes d’handicap, notamment visuel.

Le domaine des livres pour personnes déficientes visuelles

La bibliothèque Hélène offre plus de 7.400 ouvrages numériques accessibles aux personnes déficientes visuelles. Sur inscription, chaque personne peut télécharger librement et sans redevance, des ouvrages numériques adaptés et répondant à la norme DAISY (Digital Accessible Information SYstem).

via7400 ouvrages numériques accessibles aux personnes déficientes visuelles – @ Brest.

Paralipomènes » Le domaine public, une peau de chagrin ?

Ayant assisté hier, 26 janvier 2012, à une conférence organisée par Wikimédia, Communia et Creative Commons pour fêter le domaine public, j’ai voulu retrouver ce que j’avais pu écrire sur la question. Ce fut notamment, en septembre 2002 (donc à remettre dans le contexte de l’époque, mais dont certains éléments, 10 ans après, restent d’actualité), ce dossier rédigé pour Actualités du droit de l’information, la lettre d’information juridique de l’ADBS, repris ici dans son intégralité.

viaParalipomènes » Le domaine public, une peau de chagrin ?.

presse à l’école » Les jeunes, l’information et Internet : un défi pour les enseignants

« Trou­ver de l’information à l’ère d’Internet, quoi de plus facile ! oui, mais celle-ci est-elle valide ? D’où vient-elle ? Qui l’a pro­duite ? Quand ? Com­ment ? Quelle est sa cible véri­table ?

Constat : ces ques­tions, les élèves, sauf appren­tis­sage, ne se les posent pas.

« Les ados gobent l’info sur le web trop faci­le­ment » titrait en sep­tembre 2011, le site qué­bé­cois Canoë qui s’intéressait à une étude de Demos (orga­ni­sa­tion bri­tan­nique spé­cia­li­sée dans les études publiques) qui conclut que, pour les jeunes, la fron­tière entre fic­tion et réa­lité est bien floue. Ce docu­ment, qui repose sur l’analyse de 17 études réa­li­sées entre 2005 et 2010 auprès de 500 ensei­gnants du Royaume uni, indique qu’un quart des jeunes de 12 à 18 ans ne font aucune véri­fi­ca­tion sur les infor­ma­tions qu’ils ont obte­nues sur Inter­net. Moins de 10 % d’entre eux se posent la ques­tion de l’origine du site. De plus, si le design leur plaît, les infor­ma­tions sont de qua­lité ! Les jeunes qui, selon l’étude Fré­quence écoles, publiée en 2010, avaient, pour 74,4 % d’entre eux, recours à Inter­net pour leur tra­vail sco­laire — chiffre qui a cer­tai­ne­ment dû aug­men­ter depuis — sont donc vul­né­rables « à la dés­in­for­ma­tion et aux théo­ries du complot ». »

viapresse à l’école » Les jeunes, l’information et Internet : un défi pour les enseignants.