Yves Epelboin – Au loin montent les nuages – Educpros.fr

Depuis quelques mois les modèles économiques des MOOC se précisent, des annonces sont faites tant par les agences que par certaines universités américaines. Qu’est-ce que cela signifie pour nos universités ?

http://blog.educpros.fr/yves-epelboin/2015/05/16/au-loin-montent-les-nuages/

EDEN Conference 9-12 jun 2015 Barcelona – Expanding Learning Scenarios

Complex Changes, Accelerated Transformations

The landscape of learning in the past few years has been changing substantially.

The ever-improving performance of mobile devices and the development of networking infrastructure continue to increase the appeal of new powerful instruments. The rapid spread of technologies, reflected in their untameable demand and use, the momentous development of research as well as practices inevitably transform the information society – mostly outside of institutional settings and often along unexpected pathways.

Whilst there is growing public interest and high demand worldwide for knowledge and education, and intensive social media movements are experienced both on the provider and user communities’ side, the issue of skills deficit is contributing to the critical public approach.

viaConference Scope | EDEN.

Les plateformes de gestion des formations en ligne, toujours d’actualité

« Si leur fin a longtemps été annoncée, les plateformes de gestion des apprentissages – ou LMS (Learning Management System) – poursuivent leur implantation dans les entreprises, s’y révélant même indispensables.

Retour sur cette tendance durable avec Michel Diaz, Directeur associé de Féfaur et Directeur de rédaction du site E-learning Letter »

viaLes plateformes de gestion des formations en ligne, toujours d’actualité.

Michelle Weise : « À l’avenir, chaque étudiant se constituera son propre cursus » – Educpros

« Ce qui se passe en ce moment, c’est que l’enseignement supérieur américain connaît cette fois, via le numérique, une période d’innovations ­disruptives. Contrairement aux innovations durables, celles-ci rebattent les cartes : elles impliquent d’élargir le public cible, de changer le produit et les prix, elles forgent une nouvelle définition de la qualité, l’échelle d’évaluation n’est plus la même.

De quoi s’agit-il ? En 1989, l’université de Phoenix a été la première institution à lancer des cursus entièrement en ligne. Des diplômes d’une qualité basique mais honnête, juste ce qu’il fallait pour satisfaire un nouveau public qui, sinon, ne pouvait pas se former du tout. Car c’est bien de cela dont il s’agit. Évidemment, si l’on compare avec le cursus de Princeton, il n’y a pas photo. Mais ces diplômes en ligne visent des personnes souvent plus âgées, qui travaillent et ont besoin de flexibilité.

Aujourd’hui, ces diplômes se multiplient, avec une nouvelle politique de prix vraiment attractifs. La révolution vient aussi du contenu : nombre de ces cours sur le Web sont modulaires [formats courts, contenu très ciblé, NDLR] et orientés vers des compétences professionnelles. En soi, ce type d’enseignement n’est pas nouveau, mais suivre ces cours en ligne et à ces tarifs change la donne. Ces nouvelles manières de se former, qui permettent de toucher un autre public, sont efficaces pour apprendre et vérifier que les compétences sont acquises, et chacun peut aller à son rythme. »

viaMichelle Weise : « À l’avenir, chaque étudiant se constituera son propre cursus » – Educpros.

Colloque Lille 3-5 juin 2015 : e-Formation des adultes et des jeunes adultes

Colloque e-Formation 2015Les défis socio-économiques et éducatifs liés à la e-Formation des adultes et des jeunes adultes – que ce soit en entreprises, en organismes de formation ou dans l’enseignement supérieur – sont de taille, notamment au regard de l’augmentation de la demande sociale de formation et de qualification, au déploiement des politiques publiques et d’initiatives privées de formation tout au long de la vie à l’échelle nationale, européenne et internationale. Les connaissances produites par la recherche sur la e-Formation de ces publics constituent des ressources théoriques et conceptuelles pour le développement de nouvelles modalités d’apprentissage s’appuyant sur les technologies et services numériques. Or, cette recherche est encore peu structurée, pluri-disciplinaire, à ce jour minoritaire en sciences humaines et sociales.

Le colloque vise notamment à :mobiliser les chercheurs du domaine et contribuer ainsi à l’émergence d’une communauté scientifique internationale en lien avec la thématique du colloque ;participer au développement d’une dynamique inter-disciplinaire de recherche en e-Formation ; ce domaine étant investi à la fois par les sciences de l’éducation, la psychologie, la sociologie, l’informatique ou encore les sciences de l’information et de la communication ;favoriser la rencontre et l’enrichissement mutuel entre la recherche et le milieu professionnel du domaine, en proposant à la fois des communications/symposiums scientifiques et des communications de type « retours d’expérience » ;valoriser les travaux conduits par des jeunes chercheurs du domaine doctorants, post-doctorants, récents docteurs par la mise en œuvre d’un concours attribuant un prix ;contribuer au développement de partenariats « entreprises – laboratoires » par la mise en œuvre d’ateliers d’informations et d’échanges sur les financements possibles de projets de recherche en e-Formation.

viaPage daccueil – e-Formation des adultes et des jeunes adultes.

Université Numérique en Région Rhône-Alpes

L’UNRRA est un projet ambitieux qui se développe autour de plusieurs thématiques :L’accompagnement des enseignants dans la Pédagogie Universitaire Numérique PUNL’accès à des ressources de documentation électroniqueLa fédération des acteursLa promotion des Massive Online Open Course MOOCL’équipement en outils et logicielsCe projet est financé par la Région Rhône-Alpes, par le ministère de l’Education Nationale de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche ainsi que par les COMUEs de Grenoble et de Lyon.

viaUniversité Numérique en Région Rhône-Alpes.

Les salariés ont soif d’apprendre – Pôle emploi.org

« Si l’apprentissage présentiel reste toujours largement majoritaire, les MOOCs séduisent ceux qui y ont goûté.

Les salariés ne demandent que ça. Un sur deux est même disposé à se former hors de son temps de travail et près d’un tiers est prêt à cofinancer sa formation, selon le récent baromètre Cegos sur la formation professionnelle qui a interrogé à la fois des cadres, des employés, des techniciens et agents de maîtrise. Voici une bonne nouvelle à l’heure où le gouvernement met l’accent sur cette nécessité.

Se former mais comment ? Les modes d’apprentissage évoluent lentement. Mais sûrement. La formation présentielle l’emporte toujours très largement (91%) mais les formations mixtes (à distance et présentielle), atteignent 33%, soit une hausse de 20% par rapport à 2012.

Et qu’en est-il des MOOCs très en vogue dans l’enseignement supérieur et qui ont gagné l’entreprise ? Un quart des salariés savent de quoi il s’agit et, parmi eux, une moitié a déjà suivi un MOOC (Massive Open Online Course), mais 81% pensent que c’est un bon moyen pour se former. Cette nouvelle modalité d’e-learning, combinant des ressources de cours, des activités facilitant la mémorisation et l’apprentissage et un espace d’interaction entre participants a le vent en poupe. »

viaLes salariés ont soif d’apprendre – Pôle emploi.org.

Un cours en ligne ouvert et gratuit sur le design d’activités pédagogiques avec les TIC | Infobourg.com

Le 27 octobre prochain débutera la troisième édition du MOOC « Learning Design Studio for ICT­based Learning Activities ». Ce MOOC, un cours gratuit, ouvert et en ligne, vise à aider les enseignants dans la création et l’adaptation de leçons et activités d’apprentissage avec l’utilisation d’outils TIC.  D’une durée de 5 semaines, soutenu par des facilitateurs, ce cours sera animé en six langues, dont le français.

viaUn cours en ligne ouvert et gratuit sur le design d’activités pédagogiques avec les TIC | Infobourg.com.

La deuxième édition de ce MOOC s’est achevée en juin 2014. Cette courte vidéo est un résumé de ce que les participants ont fait pendant le cours : https://www.youtube.com/watch?v=IOVEmkXZuKU&feature=youtu.be.

On peut aussi jeter un oeil sur les vidéos produites pendant cette deuxième édition pour avoir une idée de ce à quoi s’attendre : https://www.youtube.com/user/HandsOnICT.

Pour s’inscrire : http://handsonict.eu/join-the-mooc/?lang=fr

L‘équipe est aussi à la recherche de facilitateurs. Elle prévoit à cet effet fournir un petit cours aux intéressés pour partager l’expérience de ses facilitateurs dans des environnements de MOOC, y compris la façon de promouvoir le mentorat par les pairs.

Au-delà de l’effet de mode, quel avenir pour les MOOC ? – Educpros

Des chercheurs de l’université de Columbia ont effectué une radiographie des MOOC aux États-Unis. Il en ressort que l’objectif de démocratisation est loin d’être atteint et risque d’être mis à mal par le développement de cours payants. Les MOOC ont initié un changement de paradigme dont l’impact reste encore à mesurer.

viaAu-delà de l’effet de mode, quel avenir pour les MOOC ? – Educpros.

MOOCs are in high demand, especially for web design, according to new EC study | Open Education Europa

The European Commission has published a new study on the supply and demand of MOOCs related to web skills. It shows that while MOOCs are widely recognized as a valuable learning opportunity, students struggle to find appropriate courses. The study is based on the analysis of over 200 MOOC providers and almost 3000 online survey respondents from around the world. The objective of the study was to investigate the supply and demand of MOOCs related to web skills and better understand the potential of MOOCs to develop the skills needed in the current market. The survey sample includes learners, MOOC providers, entrepreneurs, leaders of innovation support programmes, corporate managers, and IT professionals.

viaMOOCs are in high demand, especially for web design, according to new EC study | Open Education Europa.