Préconisations sur la pédagogie numérique : le CESE a rendu son (…) – France Université Numérique – FUN

Le CESE (Conseil Économique Social et Environnemental) a rendu ses préconisations sur la pédagogie numérique le 24 février 2015. Pour le CESE, le défi de la pédagogie numérique ne pourra être relevé que par la mise en place d’une stratégie nationale qui permet la transition vers la pédagogie numérique dans un objectif de démocratisation. Le numérique représente une opportunité permettant d’apporter des solutions inédites.

viaPréconisations sur la pédagogie numérique : le CESE a rendu son (…) – France Université Numérique – FUN.

<http://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Avis/2015/2015_06_pedagogie_numerique.pdf>

L’université Toulouse 3 expérimente l’enseignement par les pairs – Educpros

« Le « Peer Instruction » ou enseignement par les pairs. C’est la pédagogie active qu’étrennent actuellement un millier d’étudiants à l’université Toulouse 3 – Paul-Sabatier.

« Cette approche de l’enseignement a émergé au début des années 1990 sous l’impulsion notamment d’Eric Mazur. À la suite d’études américaines montrant les difficultés des étudiants à assimiler les concepts de la mécanique, ce professeur de physique de Stanford a développé une nouvelle méthode visant à faire participer les étudiants en provoquant des échanges entre eux, explique Jean-François Parmentier, chargé de mettre en œuvre cette pédagogie  à la faculté des sciences et d’ingénierie de l’université Paul-Sabatier.

Une vingtaine d’enseignants la testent depuis la rentrée 2014 auprès d’étudiants de première et de deuxième année de licence. Elle constitue le cœur du programme d’innovations pédagogiques Spiral pour « solutions pédagogiques innovantes pour la réussite et l’attractivité en licence », financé à hauteur de 150.000 € par l’Idex (Initiative d’excellence).

viaL’université Toulouse 3 expérimente l’enseignement par les pairs – Educpros.

Mooc d’entreprise, rapid learning, captation : comment réussir la digitalisation d’une formation présentielle ? | Les startups de l’éducation

« La renaissance de l’e-learning, permis par le développement des Moocs et des Spocs, accélère la digitalisation de formations présentielles. Alors que de nombreux acteurs privilégient des parcours blended learning, des nombreuses entreprises se posent la question de la digitalisation complète de leurs contenus de formation, tout en cherchant à innover radicalement pour ne pas reproduire les erreurs passées. Voici quelques retours d’expériences »

viaMooc d’entreprise, rapid learning, captation : comment réussir la digitalisation d’une formation présentielle ? | Les startups de l’éducation.

Harvard et MIT, toujours une longueur d’avance – Educpros

Harvard et MIT (Massachusetts Institute of Technology) caracolent toujours en tête des classements internationaux. Loin de se reposer sur leurs lauriers, ces universités, fortes de l’écosystème puissant de Cambridge, inventent l’éducation de demain. Retour sur les innovations menées par ces établissements d’exception.

viaHarvard et MIT, toujours une longueur d’avance – Educpros.

Michelle Weise : « À l’avenir, chaque étudiant se constituera son propre cursus » – Educpros

« Ce qui se passe en ce moment, c’est que l’enseignement supérieur américain connaît cette fois, via le numérique, une période d’innovations ­disruptives. Contrairement aux innovations durables, celles-ci rebattent les cartes : elles impliquent d’élargir le public cible, de changer le produit et les prix, elles forgent une nouvelle définition de la qualité, l’échelle d’évaluation n’est plus la même.

De quoi s’agit-il ? En 1989, l’université de Phoenix a été la première institution à lancer des cursus entièrement en ligne. Des diplômes d’une qualité basique mais honnête, juste ce qu’il fallait pour satisfaire un nouveau public qui, sinon, ne pouvait pas se former du tout. Car c’est bien de cela dont il s’agit. Évidemment, si l’on compare avec le cursus de Princeton, il n’y a pas photo. Mais ces diplômes en ligne visent des personnes souvent plus âgées, qui travaillent et ont besoin de flexibilité.

Aujourd’hui, ces diplômes se multiplient, avec une nouvelle politique de prix vraiment attractifs. La révolution vient aussi du contenu : nombre de ces cours sur le Web sont modulaires [formats courts, contenu très ciblé, NDLR] et orientés vers des compétences professionnelles. En soi, ce type d’enseignement n’est pas nouveau, mais suivre ces cours en ligne et à ces tarifs change la donne. Ces nouvelles manières de se former, qui permettent de toucher un autre public, sont efficaces pour apprendre et vérifier que les compétences sont acquises, et chacun peut aller à son rythme. »

viaMichelle Weise : « À l’avenir, chaque étudiant se constituera son propre cursus » – Educpros.

Une appli gratuite pour rendre les cours interactifs – Educpros

Une question de l’enseignant, et voilà que s’élèvent des cartons bariolés, qui égaient la salle de cours autant qu’ils rendent celui-ci participatif. Selon la réponse que les étudiants souhaitent donner (a, b, c ou d), ils orientent le carton de manière à voir face à eux la lettre choisie dans le bon sens. De l’autre côté, les petits carrés jaune, bleu, vert et violet apparaissent alors dans des positions différentes. Reste à l’enseignant à prendre une photo de l’ensemble sur son téléphone, et il peut immédiatement connaître le nombre de réponses correctes. Le tout grâce à l’application Votar, qui signifie « vote en réalité augmentée ».

COMME LES BOÎTIERS ÉLECTRONIQUES, MAIS EN MOINS CHER

Développé en 2013 par Stéphane Poinsart, informaticien à la cellule d’appui pédagogique de l’UTC (université de technologie de Compiègne), le système s’apparente aux boîtiers de vote électroniques qui se répandent depuis quelques années dans les écoles et universités.

Avec une différence essentielle : le coût du dispositif, beaucoup moins élevé que celui des clickers. À raison d’environ 30 € par boîtier, le budget pour équiper un établissement atteint vite plusieurs milliers d’euros. L’application Votar, elle, est gratuite, et disponible sur Android. Il suffit de photocopier les cartons et de prendre la photo avec un téléphone basique.

viaUne appli gratuite pour rendre les cours interactifs – Educpros.

libre-innovation.org

Les learning labs, ces salles de cours 3.0 – Enquête sur Educpros

À côté des traditionnels amphis ou salles de TD, de nouveaux espaces, plus ouverts et plus modulables, font aujourdhui leur apparition dans les écoles et les universités. Une dizaine ont vu le jour récemment.  Leur finalité : favoriser le développement de pédagogies alternatives, fondées sur linteractivité et la créativité. Expérimenter et innover : voilà ce qui guide les learning labs.

viaLes learning labs, ces salles de cours 3.0 – Enquête sur Educpros.

Only 16.3% See MOOCs as Sustainable, Finds Babson Survey | EdSurge News

HARD OUT HERE FOR A MOOC: 5.2 million students are opting for the online courses, a 3.7% increase on last year–the slowest growth rate yet, according to the 12th annual survey of online learning from the Babson Survey Research Group and Pearson. The survey polled 2,800 academic leaders, and found that while 70.8% report online learning as essential to long-term strategy, distrust of lasting legitimacy of MOOC degrees still prevails: only 27.6% of respondents said their faculty “accept the value and legitimacy of online education.”

viaOnly 16.3% See MOOCs as Sustainable, Finds Babson Survey | EdSurge News.