presse à l’école » Les jeunes, l’information et Internet : un défi pour les enseignants

« Trou­ver de l’information à l’ère d’Internet, quoi de plus facile ! oui, mais celle-ci est-elle valide ? D’où vient-elle ? Qui l’a pro­duite ? Quand ? Com­ment ? Quelle est sa cible véri­table ?

Constat : ces ques­tions, les élèves, sauf appren­tis­sage, ne se les posent pas.

« Les ados gobent l’info sur le web trop faci­le­ment » titrait en sep­tembre 2011, le site qué­bé­cois Canoë qui s’intéressait à une étude de Demos (orga­ni­sa­tion bri­tan­nique spé­cia­li­sée dans les études publiques) qui conclut que, pour les jeunes, la fron­tière entre fic­tion et réa­lité est bien floue. Ce docu­ment, qui repose sur l’analyse de 17 études réa­li­sées entre 2005 et 2010 auprès de 500 ensei­gnants du Royaume uni, indique qu’un quart des jeunes de 12 à 18 ans ne font aucune véri­fi­ca­tion sur les infor­ma­tions qu’ils ont obte­nues sur Inter­net. Moins de 10 % d’entre eux se posent la ques­tion de l’origine du site. De plus, si le design leur plaît, les infor­ma­tions sont de qua­lité ! Les jeunes qui, selon l’étude Fré­quence écoles, publiée en 2010, avaient, pour 74,4 % d’entre eux, recours à Inter­net pour leur tra­vail sco­laire — chiffre qui a cer­tai­ne­ment dû aug­men­ter depuis — sont donc vul­né­rables « à la dés­in­for­ma­tion et aux théo­ries du complot ». »

viapresse à l’école » Les jeunes, l’information et Internet : un défi pour les enseignants.