Fédération ds Villes Moyennes :Plateforme enseignement supérieur

Présentation

Photo

La question de l’enseignement supérieur dans les villes moyennes constitue l’un des piliers fondateurs de la FVM qui a été créée en 1988 pour faire reconnaître les spécificités des villes moyennes (villes centres de 20 000 à 100 000 habitants) et pour défendre les intérêts de ces collectivités et de leurs intercommunalités qui sont à la charnière des territoires ruraux et des capitales régionales.

La volonté de démocratiser l’enseignement supérieur et la saturation des grands pôles universitaires sont à l’origine du rapprochement géographique de l’enseignement supérieur avec les lieux de vie des jeunes et des familles. Ce qui a conduit à délocaliser ou décentraliser une partie des enseignements supérieurs dans les villes moyennes. Les maires de ces villes se sont investis dans ce domaine, depuis les années 80, avec la volonté de permettre à la jeunesse de se former sur place et de développer une ingénierie en liaison avec le tissu économique, social et culturel local.

Le succès des sites d’enseignement supérieur dans les villes moyennes tient à un investissement fort, continu et volontaire des maires de ces villes qui accompagnent les implantations et favorisent un rapprochement entre les besoins des entreprises et les formations supérieures dispensées sur leur territoire. Ils jouent le rôle de facilitateur, et favorisent la mise en cohérence entre tissu économique local et offre de formations, ils œuvrent à l’optimisation de l’insertion professionnelle des jeunes diplômés.

Accueillant 17% de la population étudiante, les villes moyennes et leurs communautés sont très performantes dans les domaines de l’encadrement, de l’insertion professionnelle, de la qualité de la vie étudiante, et des relations avec le tissu économique.

Présentation.