MOOC : attention, mirage ? | Jean-Luc Vayssière

« Comme en témoigne un article récent d’Olivier Rollot sur son blog, les Massive On-line Open Courses (MOOC) – la mise en ligne gratuite et en grand nombre de cours universitaires – commencent à faire leur apparition dans le débat public, même s’il y a déjà un moment que la presse spécialisée s’est saisie de la question. Ce n’est que le dernier avatar de la révolution numérique appliquée au monde universitaire, qui figure en bonne place dans le projet de loi actuellement élaboré par le ministère.

Difficile, pourtant, de ne pas y voir un effet de mode, destiné à envahir les projets de contrats quinquennaux et autres demandes de financement destinés à la formation universitaire, aux côtés des TICE, dans la droite ligne du e-learning et des learning-centers du début des années 2000, mais aussi de tous les projets utopiques d’enseignement à distance, par la télévision dès les années 1970, puis par l’intermédiaire de l’informatique dans les années 1980. Cette répétition cyclique me conduit à m’interroger sur le rapport entretenu par l’université, et plus largement le monde de l’enseignement, avec la technologie. »

MOOC : attention, mirage ? | Jean-Luc Vayssière.