Bac 2013 : les 5 gadgets de la triche high-tech – Le Nouvel Observateur

En 2012, près de 300 élèves ont été pris la main dans le sac. Mais qui s’y frotte s’y pique : les sanctions en cas de fraude au baccalauréat devraient être renforcées cette année. Jusque là, la fraude au bac était punie d1 à 5 ans d’interdiction d’examen et pouvait aller jusqu’à la sanction pénale en cas, par exemple, d’usurpation d’identité. Un nouveau décret prévoit désormais que la tentative de fraude sera mentionnée sur le livret scolaire qui suivra l’élève toute sa vie.

viaBac 2013 : les 5 gadgets de la triche high-tech – Le Nouvel Observateur.