Dossier : « Comment rendre les MOOCs vraiment accessibles à tous ? » uTOP-Inria

Dossier : « Comment rendre les MOOCs vraiment accessibles à tous ? »

Les MOOCs ont la vocation d’être ouverts à tous, de rendre le savoir disponible n’importe où et n’importe quand. Pourtant, dans la pratique, cet idéal est loin d’être atteint et de multiples barrières empêchent de nombreuses personnes d’y accéder correctement et d’y participer comme elles le souhaiteraient.

L’enjeu de l’accessibilité des cours en ligne et, en particulier des MOOCs, est crucial : comme le dit Thot Cursus dans un de ses articles, « un site doit demeurer : perceptible, navigable (fonctionnel), compréhensible et robuste (technologiquement souple), peu importe qui s’en servira ». De plus, comme cela a été très justement souligné lors du dernier séminaire de recherche du MoocLab Inria, dédié à cette thématique, « la proportion de personnes handicapées est bien plus importante dans le public des MOOCs que dans le reste de la population : le problème n’est donc pas de rendre les MOOCs accessibles comme le reste, mais de prendre en compte le fait que les MOOCs sont un élément essentiel dans l’accessibilité des études supérieures aux personnes handicapées ».

Sur un certain nombre d’aspects, les MOOCs ressemblent beaucoup à du contenu web classique : du contenu, des formulaires, des forums… Mais la présence de contenus audiovisuels et d’éléments interactifs soulève de nouveaux besoins en termes d’accessibilité : sous-titrage, audiodescription, structuration des éléments, adaptation des contenus tels que les exercices, compléments écrits, images, cartes… Au-delà des contenus, la question de l’accessibilité des plateformes a également été posée : Sébastien Hinderer, qui a coordonné le Séminaire Accessibilité du MoocLab et qui a notamment participé au groupe de travail Accessibilité de France Université Numérique, a très justement fait remarquer qu’ « un contenu accessible via une interface non-accessible ne l’est plus vraiment ».

La question de l’accessibilité du web est au cœur de ces problématiques : sur ce sujet, la Web Accessibility Initiative (WAI) du W3C, créée depuis 1997, a défini un certain nombre de normes techniques et de recommandations, nommées Web Content Accessibility Guidelines. Mais ces normes ne sont pas simples à mettre en œuvre et sont encore insuffisantes pour les MOOCs. Il existe en effet un réel besoin sur le sujet : comment normaliser l’accessibilité des contenus vidéos, des interfaces ?

Il est également important de sensibiliser les équipes pédagogiques à ce sujet : certains consortiums, comme edX ou encore Futurelearn, ont étudié ces questions et ont inclus des recommandations dans leurs guides d’accompagnement à la création. Autres initiatives, un MOOC Web Accessibility MOOC for Online Educators a récemment vu le jour et Google a également fait un cours en ligne sur le sujet. En France, OpenClassrooms et Sopra ont récemment créé un MOOC sur Java accessible aux personnes handicapées. Un travail a été réalisé sur le sous-titrage du MOOC Gestion de Projet de Rémi Bachelet afin d’en améliorer l’accessibilité. Citons également le projet CAPA (Chaînes éditoriales Avancées pour des documents Pédagogiques Accessibles) soutenu par le Programme d’Investissements d’Avenir dans le cadre des Projets services numériques innovants pour l’E-éducation 2.

viaNewsletter No 18 octobre 2014 – Usages innovants en e-éducation » uTOP-Inria.