Conditions enseignantes, Conditions pour enseigner Colloque les 8, 9, 10 janvier 2015 à Lyon

Scrutée en France ces dernières décennies tant par des chercheurs que par des responsables administratifs et politiques, ou encore par des enquêtes confiées à des instituts de sondage, la condition enseignante a fait l’objet d’études et de rapports, qui ont donné une vue sur la profession en termes d’évolution de l’identité professionnelle et des problèmes de reconnaissance sociale rencontrés par les enseignants. Des études existent aussi à l’échelle internationale. L’expression consacrée « la condition enseignante » constitue un raccourci utile dont on ne peut totalement se passer mais auquel il convient de préférer d’emblée le pluriel, tant les catégories enseignantes et leurs situations sont diverses, tout en ayant un noyau commun, et cela d’autant plus que le groupe professionnel n’a jamais été aussi divers en termes de statut et de formation et qu’il est amené à coopérer avec des professionnels eux-mêmes de plus en plus variés … Le pluriel s’impose dans la dimension comparative internationale, telle que par exemple la publication de l’OCDE Regards sur l’éducation Education at a glance permet d’y avoir accès en termes statistiques. Se référant explicitement à ce pluriel, le colloque privilégiera les approches à portée large et comportant une perspective comparative tant intra-nationale vue sur une catégorie enseignante mise en perspective par rapport à d’autres qu’extranationale. Qu’ont à nous apprendre les regards portés sur des conditions enseignantes éloignées de celles que nous vivons de l’intérieur ?

viaConditions enseignantes, Conditions pour enseigner | Réalités, Enjeux, Défis.